Association - lutte contre le cancer chez l'enfant et l'adolescent - traitement ostéosarcome et sarcome d'ewing docteur delépine, nicole delépine, gérard delépine, cancérologie, enfant cancéreux, association, guérison, osteosarcome, ewing, sarcome, Ostéosarcome, sarcome, sarcome d'ewing, tumeurs du thesaurus MeSH, cancérologie, tumeurs cancéreuses Les tumeurs Osseuses, chirurgie, Radiothérapie, Traitement Médicaux, Dystrophies, Tumeurs Bénignes, Ostéosarcome, Chondrosarcome, Sarcome d'Ewing, Histiocytofibrome, Fibrosarcomes, Lymphosarcome, Sarcome à cellules géantes Liposarcome Osseux, Adamentinome, Chordome, Histoire de la Chimio, Ethique des essais, Recherche et droit
  Accueil



  Pourquoi AMETIST ?
  Ses missions
  Unité spécialisée
  Spécificité de l'Unité
  Ses actions



  
  
  Nous faire connaitre



  Personnalités
  Sites Internet
  Les Médias en parlent



  Mailing List
  Nous contacter



  Les tumeurs Osseuses
  La Chirurgie
  La Radiothérapie
  Traitement Médicaux
  Dystrophies
  Tumeurs Bénignes
  L'Ostéosarcome
  Le Chondrosarcome
  Le Sarcome d'Ewing
  L'Histiocytofibrome
  Les Fibrosarcomes
  Lymphosarcome
  Sarcome à cell. géant.
  Liposarcome Osseux
  L'Adamentinome
  Le Chordome
  Histoire de la Chimio
  Ethique des essais
  Recherche et droit

  Travaux du Pr Israël

  Vos questions Chimio
  Vos questions Chirurgie





ENFANTS COBAYES

Cancer de l'enfant :
enquête sur les dérives d'un système


LE LIVRE DU
DOCTEUR DELEPINE







 
 

LES FLASHS INFOS ARCHIVÉS



23/08/2005
Communiqué sur le cas d'Alexis GOULETTE
Il y a quelque temps la presse écrite et télévisée a relaté de façon plus ou moins exacte (plutôt moins pour l’AFP) les tourments d’un jeune homme de 15 ans, atteint d’un cancer en voie de stabilisation, face à l’obstination d’un médecin du Mans, s’efforçant de lui imposer un traitement lourd et d’effet incertain en dépit du désaccord de ce malade et de celui tout aussi décidé de ses parents.
Résolu à contraindre le malade pour des raisons inconnues, ce praticien a délibérément engagé une instance judiciaire auprès du Juge des Enfants qui a lui-même prononcé sans délai un jugement très sévère décidant le retrait de l'autorité parentale aux parents et l’hospitalisation obligatoire du malade sans égard pour les arguments de la partie adverse, notamment sur les éventuels effets secondaires du traitement ainsi que sur le risque d’issue fatale pourtant évoqué par le praticien lui-même.
Heureusement la Cour d’Appel a fait preuve d'une meilleure compréhension en désavouant le Juge des Enfants et en reconnaissant au malade et à ses parents le droit d’apprécier les risques d’une prescription médicale et de se faire soigner au lieu et par le praticien de leur choix.
A noter à titre anecdotique que l’Arrêt de la Cour d’Appel a du déplaire à certains puisque quelques médecins du Comité Médical Consultatif de l’Hôpital Avicenne cité par la Cour d’Appel, ont osé faire pression sur la Responsable de l’Unité d’Oncologie devant recevoir le jeune homme, pour qu’elle refuse de soigner ce malade et qu'elle décide son transfert dans un autre Hôpital !
En dépit de cette navrante intervention de dernière minute, le jeune Alexis est maintenant pris en charge par cette Unité renommée, tout à fait en mesure de lui dispenser les meilleurs soins possibles. Il reste que pour résister à l’initiative despotique du praticien de l’Hôpital du Mans la famille du jeune Alexis, dont les revenus sont très modestes, se trouve dans un grand embarras du fait des frais judiciaires importants engagés pour assurer sa défense en 1° Instance et en Appel, sans compter de nombreux déplacements très coûteux.

Les personnes qui voudraient aider cette famille à surmonter ce moment difficile, peuvent envoyer leurs dons par chèque à l'ordre de l'Association"AMETIST" et à l’adresse de notre Siège Social : 28 Rue Georges Ducerf – 93700 Drancy - avec une note portant la mention "Pour ALEXIS". Notre Trésorière transmettra immédiatement les sommes reçues à la famille GOULETTE.

09/02/2005
Symposium Médico-chirurgical du 02 Avril 2005
Organisé par les Docteurs Gérard et Nicole Delépine et leur équipe.
Salle des fêtes de l'hôpital Avicenne - Bâtiment de la direction premier étage - 125 avenue Stalingrad 93000 Bobigny (métro Pablo Picasso, sortie Avicenne sur la A86).
THEMATIQUE :- Tumeurs cérébrales.- Sarcomes osseux et des parties molles.- Cancer de l'enfant et environnement.

11/11/2004
Une bataille gagnée. Restons vigilants
Le 19 octobre 2004 un accord enfin signé entre la Direction des hôpitaux et l'AP HP en présence du Ministre de la Santé reconnaît la nécessité d’un service d’oncologie pédiatrique appliquant des protocoles personnalisés : L'unité d’oncologie pédiatrique du Dr Delépine trouvera place dans deux ans à l’hôpital Raymond Poincaré, lui permettant de recevoir tous les malades sans limite d’âge. En attendant, l’unité demeure à l’hôpital Avicenne : deux postes de médecins plein temps supplémentaires, un poste d’assistant social et de psychologue plein temps, deux lits supplémentaires lui sont attribués. L’unité pourra recevoir les enfants, sauf ceux de moins de huit ans, pour lesquels autorisation est donnée qu’ils puissent être traités dans un autre établissement par l’équipe du service .

11/11/2004
VENDREDI 12 NOVEMBRE 2004 à 23 H 30 sur TF1
Un CLIN D’OEIL sera fait à notre petit garçon Terry que son cancer a emporté le 05 Octobre dernier.
Son courage et sa joie de vivre ont touché des milliers de Français et vous pourrez voir LA CONSECRATION de notre combat commun avec la SIGNATURE OFFICIELLE au Ministère de la Santé à Paris le 19 Octobre 2004, d’un Service Pédiatrique pour le Dr DELEPINE et son équipe médicale.

26/10/2004
Signature d’un protocole
Unité d’oncologie pédiatrique dirigée par le Docteur Delépine : signature d’un protocole entre le ministère de la santé et de la protection sociale et l’AP-HP

25/08/2004
Voici les dernières nouvelles de Terry !
Nous sommes rentrés le 3 Août dernier de l’hôpital après trois longues semaines d’hospitalisation, avec des hauts et des bas.

Mais Terry a toujours un super moral et il nous épate tous les jours avec sa maturité, son courage et sa joie de vivre.

Les derniers examens nous montrent qu’il faut le suivre de très prés car cette maladie est très sournoise et menaçante.

03/07/2004
Vendredi 09 Juillet 2004, sur TF1 dans « Sans Aucun Doute » de Julien Courbet
vous verrez les suites de l’histoire de Terry qui a ému toute la France, faisant battre les records des taux d’audience de l’émission.
Vous constaterez que nous avons gagné nos premières batailles en franchissant quelques obstacles et vous verrez ceux qui nous reste à franchir.
LE COMBAT N’EST PAS TERMINE !!!
C’est le Vendredi 21 Mai dernier, dans cette même émission, que vous avez découvert mon fils Terry, âgé de 3 ans, atteint d’un grave cancer qui se retrouvait devant les portes de l’hôpital où exerce le médecin que nous avions choisi pour lui.
Cette situation avait des raisons honteuses et peu humaines, car j’ai compris à ce moment là que le Docteur DELEPINE et son équipe médicale dérange le milieu de la cancérologie pédiatrique.

10/06/2004
Cri d'Alarme lancé pour la petite ORLANE
Orlane, deux ans et demi, est atteinte d'une tumeur maligne gravissime qui semblait ne pouvoir être soignée que par l'ablation de tous les organes internes du bassin, lui interdisant ainsi toute vie normale ultérieure, notamment féminine.

Face à ce pronostic la responsable de l'Unité d'AVICENNE et son équipe, espéraient lui éviter cette extrémité mutilante par un traitement individualisé (qui consiste à soigner spécifiquement chaque tumeur en utilisant pour chaque malade les meilleures médications existantes et en les adaptant journellement selon l'état du malade et les réactions de la tumeur).

09/06/2004
Communiqué du 9 juin 2004
Aux termes d'une lettre adressée le 10 Mai 2004 à Mr et Mme HORIOT, parents du petit Terry, dont l'admission dans l'Unité pédiatrique du Docteur N. DELEPINE a été acceptée par la Direction Générale de l'AP/HP sur ordonnance de Monsieur DOUSTE-BLAZY, Ministre de la Santé, Le Directeur de l'Hôpital demande à ces parents de lui adresser une lettre dégageant l'Hôpital AVICENNE de toute responsabilité en cas de concrétisation (sic) des risques expliquant sa position de refus d'hospitalisation de leur enfant.

30/05/2004
Communiqué de presse du 26 Mai 2004
L’hospitalisation d'Orlane a été régulièrement refusée. Elle est heureusement toujours en forme, améliorée par un traitement externe, complété en Italie .L'unité est toujours à Avicenne avec sept lits et les enfants refusés ! les parents d'enfants cancéreux n'ont toujours aucun service de soins classique à disposition en France.

30/05/2004
Communiqué de presse du 27 Mai 2004
Mr DOUSTE BLASY, Ministre de la Santé, reçoit Rebecca HORIOT pour un rendez-vous exceptionnel et obtenu en un temps record le Mardi 01 Juin à 9h30.Après le geste humanitaire qu’il a fait pour Terry lors de l’émission « Sans Aucun Doute » qui a fait un taux record de 60% de part de marché, nous avons pu mesurer l’ampleur de l’aide et du soutien que nous porte le peuple Français mais aussi hors de nos frontières.

15/05/2004
Communiqué de presse
UN AN déjà, ET RIEN N'A CHANGE !
Le Comité national de vigilance pour la pérennité du service d’oncologie pédiatrique, de l’hôpital Avicenne à Bobigny, en Seine-Saint-Denis, convoque une conférence de presse :
Le mercredi 19 mai 2004, à 12 heures
Mairie de Drancy
Salle du Conseil Municipal
Place de l’Hôtel de Ville à Drancy 93700


14/05/2004
APPEL A LA POPULATION
Nous sommes médecins hospitaliers, professeurs de médecine, chefs de service. Par delà nos opinions diverses, nous avons décidé de nous adresser à vous. Ce qui est en jeu se situe au delà des opinions des uns et des autres : il s’agit de votre santé. Nous sommes conscients du caractère inhabituel de notre démarche, mais la situation est si grave que nous considérons de notre devoir de médecins de vous informer.

14/05/2003
Lettre au président de la république
Chers amis, un mois après que le ministère ait pris les engagements que vous connaissez tous, aucune des promesses qui nous ont été faites n’ont été suivies d’effet. Le service du Dr N. Delépine est toujours menacé. La petite Orlane n’a toujours aucune garantie d’être soignée. Nous avons donc décidé de nous adresser au président de la République par la lettre ci-jointe.

13/05/2003
Compte rendu de la conférence de presse du 6 mai 2003
Tout le monde se souvient du cas de cette petite fille Orlane, âgée de 3ans et demi, atteinte du cancer et à qui on refuse l’hospitalisation dans le service d’oncologie choisit par ses parents, celui de l’hôpital Avicenne, le service du docteur Nicole Delépine.Mardi 6 mai à 11 Heures s’est tenue à Paris 16ème une Conférence de Presse du Comité National de Vigilance, 5 semaines après que le Ministère de la Santé ait reçu une délégation des différentes associations qui depuis de très nombreux mois exigent la pérennité de l’unité d’oncologie pédiatrique de l’hôpital Avicenne à Bobigny, et l’hospitalisation sans restriction aucune, des enfants atteints du cancer, notamment la petite Orlane.

02/05/2003
Conférence de Presse du 26 avril 2003
Le comité de vigilance s’est réuni le 26 avril. Il a constaté que malgré les engagements de la présidence de la République vis à vis d’Orlane, et les promesses faites à la délégation reçue le 29 mars 2003 au ministère de la Santé, délégation qui était soutenue par une manifestation de 2000 personnes...

11/04/2003
Compte rendu de la manifestation du 29 Mars 2003
Le compte rendu est disponible

18/03/2003
ORLANE A LE DROIT DE VIVRE !
SAMEDI 29 MARS - ANIFESTATION NATIONALE - A PARIS, AU MINISTERE DE LA SANTE.

Depuis des mois et des mois, ensemble par milliers, nous nous sommes mobilisés pour défendre les enfants atteints de cancers, pour qu’ils puissent être soignés par l’équipe du Dr N. Delépine, et ainsi bénéficier d’un traitement adapté à chaque cas, quel qu’en soit le coût.

Grâce à cette mobilisation tenace, le service de cancérologie pédiatrique de l’hôpital Avicenne n’a pas été fermé.

Mais depuis 9 mois, on refuse qu’Orlane, petite fille de trois ans atteinte d’un cancer, soit hospitalisée dans ce service.

Depuis des mois d’autres enfants sont également refusés sous le prétexte qu’ils sont trop petits.

Le Docteur Delépine est pédiatre et cancérologue, son métier est de soigner les enfants atteints de cancers.

Les plus hautes autorités médicales, les plus impartiales, ont reconnu qu’il n’y avait aucune justification médicale qui empêche que ces enfants, que la petite Orlane soient hospitalisés dans ce service.

Depuis 9 mois des enfants malades ont été amputés, alors que l’équipe du Dr N. Delépine propose des traitements conservateurs, des traitements qui ont fait leurs preuves, des traitement reconnus et utilisés mondialement.

Nous avons frappé à toutes les portes. Le Président de la République a assuré les parents d’Orlane de “ son chaleureux soutien ”. Nous avons rencontré à plusieurs reprises le ministère qui s’est voulu rassurant.

Mais cela fait neuf mois qu’Orlane attend.

Cela fait neuf mois et Orlane n’est toujours pas hospitalisée.

Monsieur Mattéi, ministre de la santé, est professeur de médecine. Monsieur Mattéi est pédiatre. Il sait que le cancer n’attend pas. Il est impensable que Monsieur Mattéi ne règle pas un tel problème.

Quel autre expression de soutien Monsieur Chirac peut-il donner aux parents de la petite Orlane que de faire en sorte que leur enfant soit enfin hospitalisée, reçoive enfin le traitement que son état nécessite ?

D’autres enfants sont dans son cas. On interdit à d’autres enfants l’accès au service du Dr Delépine.

Cela suffit ! Il n’est plus possible d’attendre.

Le cancer n’attend pas !

Nous savons tous que la situation des hôpitaux se dégrade.

Nous connaissons les heures d’attente dans les services d’urgence, le manque de personnel hospitalier, les services et même les hôpitaux qu’on ferme. Et là il s’agit d’enfants ! Il s’agit de cette maladie terrible qu’est le cancer. Il s’agit de nos enfants, de l’avenir, de la vie de tous nos enfants !

Vous êtes des milliers et des milliers à avoir pris position. Vous avez envoyé des messages, des fax, des mails : nous constatons que rien n’est encore réglé. Au début du mois de mars nous posions la question :

“ Le seul moyen pour nous faire entendre, le seul moyen pour obtenir que ces enfants, que la petite Orlane soient traités, n’est-il pas de manifester ensemble là où ça se décide, à Paris, au ministère ? ”

Alors ce 10 mars, le Comité national de vigilance s’est réuni.

Nous avons discuté, et nous avons conclu :

il n’est plus possible d’attendre !

Le samedi 29 mars, tous ensemble MANIFESTATION NATIONALE A PARIS AU MINISTERE DE LA SANTE.

Rendez-vous 14h00 place Raoul Dautry (M°Montparnasse-Bienvenue)

Une délégation du Comité national de vigilance demande à être reçue au ministère le samedi au matin

Orlane a le droit de vivre !

Les enfants atteints de cancer ont le droit d’être soignés,

ils ont le droit de vivre !

Les enfants, les parents ont le droit de connaître les traitements les mieux adaptés, de choisir !

Le docteur Delépine doit pouvoir les soigner !

09/03/2003
Conférence Internationale
Une conférence internationale sur les "Progrès et stagnation dans les tumeurs cérébrales, les tumeurs osseuses et sarcomes des parties molles" aura lieu le Samedi 26 avril 2003 à Paris


09/01/2003
Lettre d'information du 6 janvier 2003
20.000, nous sommes plus de 20.000 à avoir signé, à avoir manifesté notre volonté : Le service de cancérologie pédiatrique d’Avicenne ne doit pas disparaître. Parce que nous n’acceptons pas, parce que vous n’acceptez pas qu’un service qui traite des enfants, des adolescents atteints de cancers, disparaisse, Parce que nous n’acceptons pas, parce que vous n’acceptez pas que soit détruit le travail d’une équipe qui depuis des années, grâce à des chimiothérapies adaptées au cas de chaque malade et à des techniques chirurgicales parfaitement au point, guérit de jeunes malades atteints notamment de cancer des os, sans amputation.

09/01/2003
Communiqué de Presse le 9 janvier 2003
Dans un communiqué en date du 7 janvier 2003, la direction de l’AP-HP a annoncé que la responsabilité de l’organisation et du fonctionnement de l’Unité d’oncologie de l’adolescent et de l’adulte jeune de l’hôpital Avicenne, dont le Dr Nicole Delépine était jusque-là responsable, était confiée au Pr L. Guillevin, chef du service de médecine interne dans le même hôpital. Ce communiqué se veut rassurant pour la pérennité de l’unité et pour le maintien des fonctions du Dr Delépine qui « continuerait à assurer l’ensemble des activités cliniques de l’unité : traitement, prescriptions et information des patients ».Cette annonce pourrait faire croire que les problèmes qui se posent depuis des mois dans cette Unité, en particulier du fait du manque de personnel, se trouvent du même coup résolus.

24/12/2002
Communiqué de presse du 21 décembre 2002
Alors que le 18 décembre 2002, une centaine de manifestants, devant le ministère de la santé montraient leur détermination pour que soient tenus les engagements réitérés du ministère de la Santé et du conseil d’administration de l’APHP, pour la pérennité du service de pédiatrie d’Avicenne, accompagnés par un concert par des musiciens professionnels.

17/12/2002
Appel à manifestation du 22 Décembre 2002
Mercedi 18 Décembre à 17h30 devant le ministere de la santé : 8 avenue de segur paris 7ieme.
Devant le risque de fermeture autoritaire de l'unité d'oncologie pediatrique d'avicenne autonome unique en france, le 22 décembre 2002, les associations Ametist, Regarde la Vie et le Comite de Vigilance appellent a manifester.
Venez nombreux !.

10/12/2002
Communiqué du 10 décembre 2002
Anne et Yann Helary
253 rue Philippe triaire
92000 Nanterre
Tel : 01 46 97 04 30

Communiqué :

Paris, le 10 décembre 2002

Le vendredi 29 11 2002 nous avons été entendus en qualité de partie civile par le juge d’instruction, madame Bertolla- Geffroy, suite à notre plainte contre X déposée en juin 2001 et instruite depuis avril 2002.

Nous reprochons entre autres à X, qui a pris en charge en 1998 notre fille, pour traiter un sarcome d’Ewing diagnostiqué par une biopsie à l’hôpital X, une absence d’information sur l’Essai Thérapeutique pratiqué sur notre enfant à notre insu et la non-conformité à la loi Huriet - Sérusclat.

Le professeur X, chef de département de l’unité d’oncologie pédiatrique de X, a été mis en examen le 9 12 2002 après avoir répondu à la convocation du juge d’instruction.

Les chefs d’inculpation nous seront communiqués demain.

Par ailleurs, nous nous mettons sous la protection de la justice et nous affirmons notre détermination pour dénoncer et consigner tout ce qui peut porter atteinte à l’intégrité physique et morale de notre fille, dans le cadre de son traitement et du lieu de sa prise en charge.

Tout document et action pourront se retourner contre leurs auteurs.

Yann Hélary

30/11/2002
Communiqué de Presse du 22 Novembre 2002
Communiqué de presse du Comité national de vigilance :
Pour le maintien du service de cancérologie pédiatrique de l'hopital AVICENNE DE BOBIGNY (Seine-Saint-Denis)
Pour assurer la pérénité de ce service unique en France.
Pour procurer les moyens nécessaires pour son bon fonctionnement.
Pour donner à chaque patient la possibilité d'accéder aux soins adaptés à son cas quel qu'en soit le coût
Vendredi 22 novembre 2002
Un rassemblement au ministère de la santé à eu lieu : Compte rendu de la déléguation qui a été recue.

23/10/2002
La pénurie d’infirmières menace un service unique d’Avicenne
Avenir incertain pour l’unité d’oncologie pour adolescents de l’hôpital Avicenne de Bobigny (93). Ce service accueille de jeunes patients cancéreux. A sa tête, le docteur Nicole Delepine qui le présente comme «le seul du secteur public français à appliquer des chimiothérapies à doses fortes, même pour de jeunes patients gravement atteints». Par faute d’infirmières, une partie des malades devraient dès le mois prochain être réorientés vers d’autres établissements parisiens. Pour Michel Billis, directeur d’Avicenne, le manque d’infirmière est dû «à la pénurie générale et au caractère très éprouvant que représente le traitement de jeunes patients dont une partie va décéder». Nicole Delepine estime elle que le départ récent de 7 de ses 13 infirmières a été programmé. «Nos choix thérapeuthiques dérangent. Si certaines sont parties c’est parce qu’on a fait courir le bruit que l’unité allait fermer.» G. M. (20 MINUTES FRANCE SAS)

19/10/2002
Conférence de Presse du 21 Octobre 2002
A l’heure où le Président de la République déclare le cancer « cause nationale prioritaire », le Directeur de l’Hôpital Avicenne, veut fermer le seul service de cancérologie de l’Enfant du 93 (Département où la fréquence des cancers est la plus forte de France)
L’Unité d’Avicenne est en danger immédiat de fermeture
Une conférence de presse aura lieu :

Le LUNDI 21 OCTOBRE 2002 à 11 H 30

à l’Espace Municipal Nilès (Bourse Locale du Travail). 11 rue du 8 mai 1945 - 93000 Bobigny.
Prendront la parole : le Docteur Nicole Delepine (responsable de l’unité), Monsieur Beaumier (Président d’AMETIST), Monsieur Lagarde (Député Maire de Drancy), Monsieur Hage (Doyen de l’Assemblée Nationale). Ainsi que des représentants des associations familiales, d’organisations syndicales du personnel hospitalier, de l’Association Médicale de Défense de la Déontologie et des Droits du Malade, du Comité National de Défense de l’Hôpital et des élus Départementaux et Nationaux.

20/07/2002
Manifestation du 30 Juillet 2002
Malgré les demandes de rendez vous demandés avec Monsieur le Pr Mattéi Ministre de la Santé, nous n'avons pour l'instant eu aucune réponse. Dans ces conditions nous avons décidé d'aller en déléguation au Ministère le 30 Juillet 2002 à 17h00 en espérant obtenir une première entrevue.Les patients ont souhaité doubler cette déléguation d'un rassemblement pour témoigner de l'urgence et de la gravité du problème. En vous remerciant de bien vouloir nous aider dans cette nouvelle étape du combat.

20/05/2002
Conférence de Presse du 6 Juin 2002
Le Docteur Nicole Delépine organisera le 6 Juin 2002 à l'Hôtel de Ville de Bobigny une conférence de presse.Celle ci a pour but de dénoncer la fermeture annoncée pour Août de l'unité d'Oncologie de l'enfant, de l'adolescent et de l'adulte jeune à l'Hôpital Avicenne de Bobigny mais aussi de dénoncer la fermeture de tous les serivces dans les Hôpitaux.Venez nombreux !

30/04/2002
Le 8 Mai 2002
Une représentation exceptionnelle de la pièce de théâtre de Laurent BAFFIE : "Sexe, magouille et culture générale" au Théâtre de la Renaissance - 20 bd Saint-Martin aura lieu le 8 mai 2002. Tous les bénéfices de cette représentation seront au profit d'A.M.E.T.I.S.T. venez nombreux !

16/03/2002
Hommage au Professeur DESBOIS
Un hommage sera rendu à notre Maître et ami, le Professeur Jean Claude Desbois, disparu le samedi 16 Février 2002. Cette célébration aura lieu à l'hôpital Avicenne en Salle de Conseil le 8 Mars 2002 à 14 h 00. Il nous manque. Son sourire lumineux, la sérénité triste qui émanait de tout son Etre, son humanité faisaient de son enseignement, de sa philosophie et de sa pratique un Modèle irremplaçable qui nous inspire chaque jour. Venez prier chacun, selon votre croyance, comme il l'eût aimé. Venez partager vos émotions, vos souvenirs avec tous ses collaborateurs et amis. Pour qu'il continue à vivre parmi nous et à nous donner, au delà du chagrin, l'Espérance, la force de survivre et de continuer son combat contre l'injustice, la maladie et l'intolérance.